Application root context

Podcast AXOPEN
Contents:


  1. 1. Arborescence standard d’une application Web
  2. Installation d'une web-app sous Tomcat
  3. Liaison de votre thème à la racine de contexte de l'application Web
  4. Glassfish application context root

Ces tâches sont utilisées dans le déploiement Tomcat. Le scénario est le suivant. Les développeurs vous fournissent un fichier war prêt à être déployé. Source : Manager App How-To. Si elle est spécifiée sans aucun paramètre, cette commande enregistre la configuration actuelle du serveur dans server. Le fichier existant sera renommé en tant que sauvegarde si nécessaire. Pour utiliser la commande, un StoreConfig MBean doit être présent.

Executing Manager Commands With Ant. Source Organization et Development Processes. Voir aussi 2. Déploiement et gestion des applications 1. See the License for the specific language governing permissions and limitations under the License. X of an application to perform a wild and wonderful task, based on servlets and JSP pages.

It was written by Dave Developer dave mycompany. You can define any number of context initialization parameters, including zero. It also makes relative references to images and other resources required by your servlet more complicated, so defining all of your servlets and defining a mapping to them with a servlet-mapping element is recommended.

Ce code ne fait qu'ajouter un entier à une liste vide, puis l'affiche. Cependant cette page ne contient pas de directive d'import, et ne peut par conséquent pas fonctionner directement: Si vous tentez d'accéder directement à cette page via http: Unable to compile class for JSP:. An error occurred at line: Pour commencer, vous découvrez ici en première ligne une application de la directive page , utilisée ici pour importer la classe ArrayList.

À la seconde ligne, comme je vous l'ai expliqué plus haut, la directive d'inclusion peut être vue comme un copier-coller: La raison est la suivante: Pour terminer sur ces problématiques d'inclusions, je vous donne ici quelques informations et conseils supplémentaires. Certains serveurs d'applications sont capables de recompiler une page JSP incluant une autre page via la directive d'inclusion, et ainsi éclipser sa principale contrainte.

Ce n'est toutefois pas toujours le cas, et ça reste donc à éviter si vous n'êtes pas sûrs de votre coup…. Pour inclure un même header et un même footer dans toutes les pages de votre application ou site web, il est préférable de ne pas utiliser ces techniques d'inclusion, mais de spécifier directement ces portions communes dans le fichier web. J'en reparlerai dans un prochain chapitre. Un concept important intervient dans la gestion des objets par la technologie JSP: Souvent appelée visibilité, ou scope en anglais, elle définit tout simplement leur durée de vie.

Dans le chapitre traitant de la transmission de données, nous avions découvert un premier type d'attributs: Eh bien de tels objets, qui je vous le rappelle sont accessibles via l'objet HttpServletRequest , ne sont visibles que durant le traitement d'une même requête. Ils sont créés par le conteneur lors de la réception d'une requête HTTP, et disparaissent dès lors que le traitement de la requête est terminé. Il existe au total quatre portées différentes dans une application:. Pourquoi préciser "JSP seulement" pour la portée page? Eh bien c'est très simple: Nous avions d'ailleurs dans le chapitre traitant de la transmission de données créé un objet de portée requête depuis notre servlet, puis utilisé cet objet depuis notre page JSP.

En revanche, il n'est possible de créer et manipuler des objets de portée page que depuis une page JSP, ce n'est pas possible via une servlet. Une session est un objet associé à un utilisateur en particulier. Elle existe pour la durée pendant laquelle un visiteur va utiliser l'application, cette durée se terminant lorsque l'utilisateur ferme son navigateur, reste inactif trop longtemps, ou encore lorsqu'il se déconnecte du site.

Ainsi, il est possible de garder en mémoire des données concernant un visiteur d'une requête à l'autre, autrement dit de page en page: Plus précisément, une session correspond en réalité à un navigateur particulier, plutôt qu'à un utilisateur: Passé ce délai, le conteneur considère que ce client n'est plus en train de visiter le site, et détruit alors sa session. Pour que vous visualisiez bien le principe, voici à la figure suivante un schéma regroupant les différentes portées existantes. Nous reviendrons au cas par cas sur chacune de ces portées dans certains exemples des chapitres à venir.

Maintenant que vous connaissez les beans et les portées, vous avez presque tout en main pour constituer le modèle de votre application le M de MVC!

1. Arborescence standard d’une application Web

C'est lui et uniquement lui qui va contenir les données de votre application, et les traitements à y appliquer. La seule chose qui vous manque encore, c'est la manipulation de ces beans depuis une page JSP. Voici pour commencer l'action standard permettant d'utiliser un bean, ou de le créer s'il n'existe pas, depuis une page JSP:. La valeur de l'attribut id est le nom du bean à récupérer, ou le nom que vous souhaitez donner au bean à créer.

L'attribut class correspond logiquement à la classe du bean. Il doit obligatoirement être spécifié si vous souhaitez créer un bean, mais pas si vous souhaitez simplement récupérer un bean existant.

Installation d'une web-app sous Tomcat

L'attribut optionnel scope correspond à la portée de l'objet. Si un bean du nom spécifié en id existe déjà dans ce scope , et qu'il est du type ou de la classe précisé e , alors il est récupéré, sinon une erreur survient. Si aucun bean de ce nom n'existe dans ce scope , alors un nouveau bean est créé.

Enfin, si cet attribut n'est pas renseigné, alors le scope par défaut sera limité à la page en cours.

Liaison de votre thème à la racine de contexte de l'application Web

L'attribut optionnel type doit indiquer le type de déclaration du bean. Il doit être une superclasse de la classe du bean, ou une interface implémentée par le bean. Cet attribut doit être spécifié si class ne l'est pas, et vice-versa. En résumé, cette action permet de stocker un bean nouveau ou existant dans une variable , qui sera identifiée par la valeur saisie dans l'attribut id.

Il est également possible de donner un corps à cette balise, qui ne sera exécuté que si le bean est créé:. À l'inverse, si un bean du même nom existe déjà dans cette page, alors le bean sera simplement récupéré et le texte ne sera pas affiché. Lorsque l'on utilise un bean au sein d'une page, il est possible par le biais de cette action d'obtenir la valeur d'une de ses propriétés:. Faites bien attention à la subtilité suivante! Deux attributs sont utiles ici:. Il est enfin possible de modifier une propriété du bean utilisé. Il existe pour cela quatre façons de faire via l'action standard dédiée à cette tâche:.

La dernière action que nous allons découvrir permet d'effectuer une redirection vers une autre page. Comme toutes les actions standard, elle s'effectue côté serveur et pour cette raison il est impossible via cette balise de rediriger vers une page extérieure à l'application. Tout d'abord, les bases du déploiement d'une application sur Tomcat sont disponibles de renommer notre osikarufovep.

Il existe plusieurs manières de déployer une web-app sous Tomcat. Ces différents Il faut alors le copier sous le répertoire webapps de Tomcat. Le fichier sera. L'action de forwarding est ainsi limitée aux pages présentes dans le contexte de la servlet ou de la JSP utilisée:. Autrement dit, l'utilisateur final n'est pas au courant que sa requête a été redirigée vers une ou plusieurs JSP différentes, puisque l'URL qui est affichée dans son navigateur ne change pas. Pas d'inquiétude, nous y reviendrons en détail lorsque nous étudierons un cas particulier, dans le chapitre concernant les sessions.

Sachez enfin que lorsque vous utilisez le forwarding , le code présent après cette balise dans la page n'est pas exécuté. Je vous présente toutes ces notations afin que vous sachiez qu'elles existent, mais vous devez comprendre que la plupart de celles-ci étaient d'actualité… il y a une petite dizaine d'années maintenant! Depuis, d'importantes évolutions ont changé la donne et tout cela n'est aujourd'hui utilisé que dans des cas bien spécifiques.

La vraie puissance de la technologie JSP, c'est dans le chapitre suivant que vous allez la découvrir! L'insertion directe de code Java dans une JSP est possible mais très déconseillée. Les directives se placent en début de fichier et permettent de configurer une JSP sous différents angles. Il existe 4 portées d'objets différentes, représentant 4 durées de vie différentes: Une session suit un visiteur de son arrivée sur le site jusqu'à son départ.

Les actions standard permettent pour la plupart de manipuler des objets au sein d'une JSP, mais sont aujourd'hui de l'histoire ancienne.

Change Context Path of Web Application in Eclipse & Make WAR file - JAVA - ZK

Nous allons dans ce chapitre terminer l'apprentissage de la technologie JSP, à travers la découverte des expressions EL et des objets implicites. Dans cette seconde moitié, nous allons découvrir ensemble les bases de l' Expression Language , que l'on raccourcit très souvent EL. Ces expressions sont indispensables à une utilisation optimale des JSP.

C'est grâce à elles que l'on peut s'affranchir définitivement de l'écriture de scriptlets du code Java, pour ceux qui n'ont pas suivi dans nos belles pages JSP. Pour faire simple et concis, les expressions EL permettent via une syntaxe très épurée d'effectuer des tests basiques sur des expressions, et de manipuler simplement des objets et attributs dans une page, et cela sans nécessiter l'utilisation de code ni de script Java!


  1. logiciel espion samsung galaxy note!
  2. comment pirater un iphone depuis un ordinateur.
  3. comment localiser un telephone sfr.
  4. camera de surveillance occasion ouedkniss;
  5. Forums Apache France.
  6. bug localisation iphone 6 Plus.

La maintenance de vos pages JSP, en fournissant des notations simples et surtout standard, est ainsi grandement facilitée. Avant tout, étudions la forme et la syntaxe d'une telle expression:.

Glassfish application context root

Ce type de notation ne devrait pas être inconnu à ceux d'entre vous qui ont déjà programmé en Perl. Ce qu'il faut bien retenir, c'est que ce qui est situé entre les accolades va être interprété: Aussi, ne vous étonnez pas si dans la suite de ce chapitre j'évoque l'intérieur d'une expression EL: La première chose que vous devez savoir, c'est qu'à l'intérieur d'une expression, vous pouvez effectuer diverses sortes de tests. Vues Nombre de vues. Actions Partages. Intégrations 0 Aucune incorporation.